Le stress est un ensemble de réactions physiques et physiologiques de l’organisme, face à une situation particulière, que l’on dit stressante, et/ou des facteurs de stress. Il peut concerner tout le monde, le plus généralement sur une courte durée. Une situation de stress chronique est cependant pathologique.

Le saviez-vous ?

 

Un an après le début de la crise sanitaire, 44% de la population serait en situation de détresse psychologique. 

QU’EST-CE QUE L’ANXIÉTÉ ?

 
L’anxiété est une réaction normale qui devient une maladie lorsqu’elle survient alors qu’aucun événement ne la justifie vraiment. On parle alors de troubles anxieux, incompatibles avec la vie quotidienne. L’anxiété peut prendre plusieurs formes : anxiété généralisée, phobies, troubles paniques ou troubles obsessifs compulsifs, les TOC. Les troubles anxieux s’expriment de très nombreuses manières selon l’histoire familiale et personnelle du patient, son hérédité, son imaginaire ou les causes des premiers épisodes d’anxiété.
 

QUELLES FORMES L’ANXIÉTÉ PEUT-ELLE PRENDRE ?

 

L’anxiété peut être diffuse, persistante, irrationnelle et concerner la plupart des situations de la vie quotidienne. On parle alors d’anxiété généralisée. Cette angoisse impossible à contrôler est source de souffrance et rend impossible tout plaisir.

L’anxiété peut également se fixer sur une ou plusieurs situations très précises dont la présence va provoquer des symptômes intenses. Ce sont les troubles phobiques. La phobie devient grave lorsqu’elle oblige la personne touchée à restreindre ses activités.

Parfois, l’anxiété se concentre de manière intense sur une période très courte, quelques minutes à peine. Sans signe annonciateur, elle surgit violemment et provoque des symptômes qui peuvent simuler une crise aiguë de maladie cardiaque, pulmonaire ou neurologique. Ce sont les troubles paniques, également appelés attaque de panique ou crise d’angoisse.

 

Quelle que soit la forme de l’anxiété, ses manifestations sont souvent similaires. Aux symptômes psychologiques (angoisse, peur, nervosité, difficultés à se concentrer, irritabilité, distraction) s’ajoutent des symptômes physiques parfois éprouvants : palpitations cardiaques, tension musculaire, sensation d’étouffement, sueurs, bouffées de chaleur ou de froid, sensation de boule dans la gorge ou dans l’estomac, insomnies, etc. Ces symptômes physiques n’évoquent pas toujours de manière très évidente l’anxiété, et les patients redoutent d’être atteints d’une autre maladie.

Dans certains cas, l’anxiété ne provoque pas ce type de symptômes mais entraîne la mise en place d’une action répétitive destinée à la soulager de manière temporaire. Ce sont les troubles obsessionnels compulsifs (TOC). Le rituel adopté se répète de plus en plus souvent et finit par gêner la vie sociale et professionnelle du patient, qui vit son anxiété dans le secret et la honte.

 

 

 

DES ASTUCES POUR GERER VOTRE STRESS ?

 

 

– Profitez d’une bonne nuit de sommeil

– Faites de l’exercice

– Méditez

– Prenez le contrôle

– Souriez et riez

– Socialisez

– Tenez un journal

 

Notre sélection de produits pour les problèmes liés à l’anxiété et le stress.

 

Découvrez les infusions mélanges de plantes, spécialement conçu pour la relaxation.

 

Une gamme d’huiles essentielles adaptée pour la méditation.

Le CBD pour se détendre, comment cela fonctionne et est-ce que ça marche vraiment ? Quelles preuves d’efficacité du 

CBD contre le stress et l’anxiété ?

De multiples propriétés neuroprotectrices : plusieurs recherches ont plus largement documenté les effets apaisants du CBD via des propriétés hypnotiques, antipsychotiques et anxiolytiques. Précisément, la prise quotidienne de CBD permet (*) d’augmenter la qualité et la durée du sommeil et de réduire sa fragmentation ou ses interruptions. Ainsi, des doses de CBD (40, 80 et 160 mg / jour) permettent, selon les personnes, de réduire le souvenir des cauchemars et les réveils nocturnes, sans effets indésirables rapportés.

 

Un peu de calme durant la crise : une méta-analyse toute récente (**) rappelle ces vertus du CBD en ces temps de crise pandémique, d’anxiété et de syndrome de stress post-traumatique (SSPT) : l’analyse rappelle que les troubles du sommeil sont souvent rapportés chez les personnes souffrant d’anxiété et de SSPT et que le CBD exerce chez ces sur les troubles du sommeil, en particulier chez les patients souffrant de SSPT, avec des symptômes comme des cauchemars ou l’insomnie.

 

Enfin, il faut rappeler que l’un des avantages les plus notables du cannabis médical et du cannabidiol est la sécurité. Rappelons également que cette innocuité est l’objet des essais de phase I de tout « médicament ». Jamais aucun rapport d’overdose mortelle n’a été rapporté avec un cannabinoïde et, en dehors des préoccupations concernant l’abus ou les troubles liés au cannabis, les complications majeures sont très limitées.

 

Compte-tenu des données biochimiques, physiologiques et précliniques prometteuses sur le CBD, la plupart des experts soulignent le manque d’essais cliniques randomisés sur ses effets psychiatriques et psychologiques.

 

The Permanente Journal 2019 Jan 7. doi: 10.7812/TPP/18-041 Cannabidiol in Anxiety and Sleep: A Large Case Serie

**The Journal of Clinical Pharmacy and Therapeutics 2014 doi: 10.1111/jcpt.12179 Cannabidiol can improve complex sleep-related behaviours associated with rapideye movement sleep behaviour disorder in Parkinson’s disease patients: a case series

 

Quand est-il préférable de prendre du CBD pour l’anxiété et le stress ?

Il est préférable de prendre le CBD , 2 à 3 fois par jour à heure régulière. 

Shopping Cart (0 items)

Close
No products in the cart.
Search for:
X

Bienvenue chez
Biokonopia
D'où venez-vous ?

mascotte-lama

Bienvenue chez
Biokonopia
D'où venez-vous ?

mascotte-lama